Bandeau 5
Bandeau 2
Bandeau 1
Bandeau 6
Bandeau 4
Bandeau 3

Livres

Partager

Les merveilleuses mères veilleuses

Hommage
François Garagnon

Pari insensé ou sentimentalisme excessif ? François Garagnon voit dans le geste infime de la mère qui veille, quelque chose de plus conséquent, pour l’avenir de l’humanité, que les décisions des puissants qui gouvernent la marche du monde. Car c’est à partir de cette inclination infiniment tendre et protectrice enfouie dans un instinct millénaire, qu’un petit d’homme trouvera, plus tard, assez de points d’appui et d’envol pour laisser au monde son empreinte et transformer le hasard en destin.
La femme qui porte fruit, qui donne la vie puis en prend soin, est presque malgré elle dépositaire du mystère des origines, d’une sorte de chant inaugural sans cesse recommencé qui laisse entrevoir une perfection et une pureté qui ne sont pas de ce monde.
À “celles qui donnent la vie”, l’auteur rend un hommage discret par petites touches délicates et légères, jusqu’à cette poésie mystique qui, au lieu de terminer le livre, l’ouvre sur un cantique, un éclat de lumière, une chanson de ciel.

Un splendide hommage à « celles qui donnent la vie »… Un écrit serein comme un chemin d’alliance et souverainement actif comme une bénédiction.

Détails
Volume : 
128 pages
Format : 
10,5 x 17,5 cm
Papier / Reliure : 
Couverture papier vergé avec rabats
Lectorat / Audience : 
Toutes celles qui donnent la vie
Genre : 
Contes philosophiques, récits, romans, biographies
ISBN / EAN : 
2-909403-29-7
Réf. : 
MERV
Donner un avis sur cet article
Sophie A. 3 août 2016
5.0 / 5
Je recommande ce livre à toutes les mères ou à offrir à la sienne si elle fait partie de cette catégorie de maman douce et attentionnée.
Cat V. 18 juin 2016
5.0 / 5
JE RECOMMANDE CETTE LECTURE.
Une ode à la maternité, poésie, douceur, fraicheur, un livre merveilleux à lire et à offrir aux mamans et aux jeunes filles.
L'ivre L. 6 mars 2016
5.0 / 5
F.Garagnon est croyant, alors, on n'en parle pas, feignant de ne s'intéresser qu'aux grands penseurs qui seraient forcément (et violemment) athées: la Foi, celle qui rend grâce de tout, fait peur en nos jours où tout fait peur.
Certains qui me connaissent pourraient penser que j'ai immédiatement sauté sur cet auteur et ce titre ; non, j'ai hésité. Comme tout un chacun, j'ai craint la mièvrerie ; or, c'est simplement BEAU, comme est beau le bouton d'or qu'on foule aux pieds sans s'en rendre compte, comme est beau le sourire maternel de Celle qui se penche vers l'enfançon au berceau. C'est l'art de rendre grâce, l'art d'écrire, l'art de voir avec des yeux emplis de compassion et de tendresse, c'est un psaume proche de ceux de Bobin. On pourrait recopier des pages et des pages de ce recueil qui n'en compte qu'une centaine ; il vaut bien mieux le lire, le méditer comme on laisse lever une pâte, et juste tendre la main où a été recueillie cette poignée de mots :
"La vraie force civilisatrice réside dans cette énergie vitale, pacifiante et fertile qui naît de la délicatesse du coeur (...)Cette histoire d'amour ce sera celle de la lumière qui se fait chair, de l'au-delà qui se fait ici-bas. Ce sra la félicité par essence et par excellence, dont rien ni personne jamais ne pourra limiter la dimension, épuiser la richesse ni troubler la pureté originelle".
Dans le même esprit, nous vous recommandons aussi :
  • Jouchka et les instants d'éternité - <I> Petit format</I> (François Garagnon)
  • Hymne à la Vie (Fabienne Marsaudon)
  • * N° 4 * Le mariage : relation vivante ou institution désuète ? (Louis Evely)
  • * N° 3 * La famille : lien d'alliance ou lieu de conflits ? (François Garagnon)
  • * N° 8 * L'amour durable est-il encore possible ? (François Garagnon)
  • Livre « Les merveilleuses Mères veilleuses » + Bourse en cuir « Don't Forget Me » ()
Prix : 12.50 €
En stock, expédié sous 24-48h
votre panier Votre panier est vide
...Plus que 30.00€ à ajouter à votre panier pour obtenir le cadeau du moment : Les “Billets Doux”offert dès 30.00€ d'achat